Date : 10 Avril 1910

La préparation et l’action de grâce pour la communion.

il prépare lui-même ma pauvre âme. Il me donne ses propres choses, ses mérites, ses vêtements, ses oeuvres, ses désirs, en somme tout lui-même; s’il le faut, il me donne aussi ce qu’ont fait les saints, car tout est à lui; s’il le faut, il me donne même ce qu’a fait sa Très Sainte Mère. Alors, moi aussi je dis à tous: «Jésus, fais-toi honneur en venant en moi. Maman, ma Reine, tous les saints et tous les anges, je suis tellement pauvre que tout ce vous avez, mettez-le dans mon coeur, non pour moi, mais pour Jésus.» Et je sens que tout le Ciel coopère à me préparer.

Et après que Jésus est descendu en moi, j’ai le sentiment qu’il est tout à fait satisfait, se voyant honoré par ses propres choses. Parfois, il me dit: «Bravo, bravo, ma fille, comme je suis content, comme je me plais ici! Partout où je regarde, je trouve des choses dignes de moi. Tout ce qui est à moi est à toi; combien de belles choses tu m’as fait trouver en toi.»

[…]

Il me semble que je me prépare en Jésus lui-même et que je le remercie à l’aide de lui-même.

Pin It on Pinterest