Date : 4 Octobre 1909

On doit renoncer à ses propres pensées pour faire ce que Jésus veut.

J’essayais de me serrer contre Jésus en lui disant: «Vois, ma Vie, mon Bien, je viens me tenir ici au nom de tous. Vois-tu toutes ces vagues de blasphèmes? Je me tiens ici pour te répéter que je te bénis au nom de tous. Combien de vagues d’amertume, de haine, de mépris, d’ingratitude et de manque d’amour! Je veux te consoler au nom de tous, t’aimer au nom de tous, te remercier, t’adorer et t’honorer au nom de tous. Cependant, mes réparations sont froides, misérables et limitées, alors que toi, l’offensé, tu es infini. Par conséquent, je veux rendre infinis mon amour et mes réparations et, dans le but de les rendre infinis, immenses, sans fin, je m’unis à toi, à ta Divinité, de même qu’au Père et au Saint-Esprit, et je te bénis avec vos propres bénédictions, je t’aime avec votre propre amour, je te console avec vos propres douceurs, je t’honore et t’adore comme vous le faites entre vous, les divines Personnes.»

Pin It on Pinterest