Seigneur, si tu ne veux pas écouter mes prières, je sais que c’est ce que je mérite.

Prières enseignées par Jésus

Date : 3 juin 1900

«Seigneur, si tu ne veux pas écouter mes prières, je sais que c’est ce que je mérite. Si tu ne veux pas avoir pitié des gens, tu as raison, parce que nos iniquités sont très grandes. Mais je te demande une faveur: que tu aies pitié pendant que tu punis tes images. Par l’Amour que tu as pour toi-même, je te demande de ne pas envoyer de punitions dès maintenant. Tu enlèves le pain de tes enfants et tu les fais mourir! Oh non! ce n’est pas dans la nature de ton Coeur d’agir de cette manière! Je vois que la souffrance que tu ressens est telle que si c’était en son pouvoir, elle te donnerait la mort! »

Tout affligé, il me dit: «Ma fille, c’est la Justice qui me fait violence. Cependant, l’Amour que j’ai pour le genre humain me fait violence plus encore. Ainsi, d’avoir à punir les créatures plonge mon Coeur dans une angoisse mortelle.» Je lui dis: «Seigneur, décharge ta Justice sur moi et ton Amour ne sera plus tenaillé par elle. Je t’en supplie, laisse-moi souffrir et épargne-les, au moins en partie!»

Comme s’il s’était senti obligé par ma prière, il vint près de ma bouche et y versa de la sienne un peu de l’amertume épaisse et dégoûtante qu’il portait.

Pin It on Pinterest