Témoignages

Je voudrais simplement témoigner qu’avec Jésus, dans sa Divine Volonté, la vie devient plus simple et plus douce.

Et quand on commence vraiment à se placer dans la Divine Volonté, on voit très bien la différence quand on y est ou quand on n’y est pas.

Jésus et sa Divine Volonté en nous, c’est la paix dans notre coeur, même lorsqu’on traverse des moments plus difficiles.

Chantal.R. (avril 2020)

Lorsque je me mets dans la Divine Volonté avec Jésus, je ne suis pas seule. J’ai l’impression d’avoir quelqu’un derrière moi.

Mes journées sont remplies contrairement au vide que je ressentais avant. 

J’apprécie beaucoup plus la messe encore, et je comprends mieux les souffrances qu’Il a vécues pour moi et les réparations qu’Il veut faire à travers moi. »

Josette.R. (avril 2020)

Notre vie a totalement changé - Rolande S.

J’habite un petit village à la montagne, il y a moins de 150 habitants à l’année, la première ville se situe à plus de 30 kilomètres. Dans mon village, il n’y a pas de croyant, ou peu et ils ne sont pas pratiquants. Mon époux, mes enfants et moi-même sommes comme qui dirait « seuls » avec notre foi …

Pour se rendre à la messe, il faut prendre la voiture et rouler au minimum 30 minutes, au maximum 1h. Et c’est dans ce contexte, qu’il y a 3 ans la Divine Volonté est venue frapper à notre porte.

Je ne me rappelle plus comment j’en suis venue à me procurer les Tomes 1, 2 et 3 du Livre du Ciel, ce que je me rappelle cependant c’était que j’étais en recherche de vie contemplative. Je désirais ce rapprochement avec le Seigneur. J’ai toujours aimé la vie mystique des saints et j’ai lu beaucoup de livres. De ce fait, je me suis laissée prendre par le tome 1 sans en être trop « choquée», car je dois l’avouer, certains passages peuvent l’être. Une chose est sûre, lorsque j’ai eu fini le tome 3, j’ai vraiment ressenti une différence dans la relation de Jésus avec Luisa et tout autre relation que j’avais pu lire auparavant. J’avais même confié à mon mari « Jésus est proche d’elle, je ne l’ai jamais lu si proche ».

J’ai poursuivi ma lecture et à cette époque il n’y avait pas grand chose en français sur internet, personne n’en parlait. J’ai donc lu, seule, les Tomes dans la petite église de mon village, au pied du Saint Sacrement. Je devais en être au Tome 8/9 lorsque les premiers enseignements des Pères Duten ont démarré sur youtube. Cela m’a fait plaisir de pouvoir les suivre… jusqu’au tome 10, je dois avouer, que la lecture du Livre du Ciel me plaisait mais ne changeait pas grand chose dans mon quotidien. Et puis est arrivé le Tome 11… c’est à partir de ce tome que ma vie et par la même celle de mon mari et de mes enfants, a changé. Le tome 11 a été pour moi comme un souffle nouveau, comme un voile levé sur mes yeux, comme la réponse à mon désir d’union à Dieu. C’est à partir de ce tome que la Divine Volonté est réellement entrée dans notre quotidien. J’en ai parlé à mon mari qui s’y est mis lui aussi petit à petit en écoutant en audio les tomes du Livre du Ciel grâce aux enregistrements sur youtube (Les enfants de la Divine Volonté) chaque jour dans sa voiture de fonction. J’ai continué à lire les Tomes, en couple nous avons suivi les enseignements des Pères Duten, puis du Père Tchonang, et petit à petit nous avons appris à nos enfants à faire nos actes dans la Divine Volonté, nous leur avons appris à faire des rondes, à déposer nos « je T’aime » dans la création, dans la vie de notre Seigneur, dans la prière.

Aujourd’hui, 3 ans plus tard, c’est chaque jour que nous faisons des rondes en famille, mes enfants de 15 et 11 ans, ont écrit leur propre ronde. Avant de jouer, de travailler, je les entends dire « viens Divine Volonté ». Notre vie a totalement changé, car en tout acte, nous essayons d’appeler la Divine Volonté à le faire en nous.

En ces temps difficiles de pandémie, nous avons vu combien c’était une grâce de vivre dans la Divine Volonté. Les heures de la Passion en famille ont été vraiment un pur moment de communion et de Réparation. Et c’est avec joie que nous allons, en famille, durant le mois de Mai, prier dans la Divine Volonté avec notre Mère, notre Reine du Royaume de la Divine Volonté.

Avec le recul, quand je regarde notre chemin de foi, je sais que c’est le Seigneur qui est venu nous chercher, et je l’en remercie. À présent c’est en famille que nous prions et faisons nos actes pour hâter le Règne du Royaume de la Divine Volonté sur la terre comme au Ciel.

 Rolande S. (avril 2020)

Un fait surprenant ...

Je voulais bénir mon jardin….et cherchais une prière sur internet.

Oh ! il y en a beaucoup, mais elles ont toutes un épouvantable relent de new âge.

Agacée, dépitée, j’ai fermé mon ordinateur, en demandant  au Seigneur de m’aider ! Je me suis alors sentie envahie par la Divine Volonté, avec le Seigneur qui me disait « laisse-Moi faire, c’est Moi qui vais bénir ton jardin…. »

Je suis donc partie avec mon flacon d’eau bénite…et ce fut très simple (Le Seigneur n’est pas compliqué !)…. « Dans le Saint nom de Jésus,  couverte de ses mérites et de Son Précieux Sang…..je bénis…..mon jardin, mes cerisiers, mes pommiers….qu’ils soient préservés de toutes intempéries, grêle, sécheresse…. » et  je sentais vraiment Sa Présence, la certitude que c’est Lui qui bénissait….et  que ça allait marcher.

Jusqu’à présent, il faisait beau, mais très sec…..En toute simplicité, je Lui ai demandé la pluie…..une pluie douce, pénétrante, pas dévastatrice….qui est arrivée, qui continue….Et tout y explose de joie ! Magnifique !

Avec Toi, Seigneur, en Ton Nom, je remercie et loue le Seigneur pour ce qu’Il fait…..qu’Il fera, pour moi et tous mes frères et sœurs qui ont aussi besoin d’avoir de beaux légumes….et de comprendre que c’est Lui qui donne !

Maguy M.

"la preuve par l'épreuve"

Mon mari et moi avions découvert les enseignements que notre Seigneur a donné à Luisa Picarreta il y a environ 4 ou 5 ans lors d’un séjour en expatriation au Gabon. Luc mon mari était un homme de prière, très intérieur, intègre, et avancé dans la foi. Il vivait de ses convictions et ne s’en cachait pas. La découverte du don de la Divine Volonté fût dans sa vie, une rencontre sans précédent. Lorsqu’il eu connaissance de l’existence de l’association, il en est aussitôt devenu membre. Il partageait volontiers autour de lui les tomes de Luisa qu’il lisait avec assiduité et parlait en permanence du don de la Divine Volonté. C ‘était un véritable appel. Comme pour bon nombre de ceux qui découvrent le don de la Divine Volonté, sa foi avait fait un bon encore plus grand, on peut dire qu’il en était devenu disciple et (donc) apôtre!

Puis est arrivé le temps de ce qu’il a appelé plus tard « la preuve par l’épreuve ». Marie l’explique dans le tome de la reine du ciel dans le royaume de la Divine Volonté. En effet, en mai dernier, au hasard d’une prise de sang, les médecins ont diagnostiqué un cancer de l’estomac, très avancé, avec des lésions hépatiques (métastases). Ce fût une annonce très violente, Luc était alors en « pleine forme », ne s’était jamais plains de rien, nous venions d’emménager à Nantes, de retour de Libreville, il n’avait que 52 ans, un poste professionnel à responsabilité et nous avons trois enfants qui avaient alors 11, 9 et 8 ans.

Et pourtant, sans l’ombre d’un atermoiement, Luc a compris et accepté que ce qui lui était donné de vivre était cette fameuse « preuve par l’épreuve ». Aussitôt, à la suite de Marie, il s’est abandonné au divin fiat, il le vivait, en rayonnait et du coup, tous ceux qui l’approchaient en étaient édifiés et par là-même, catéchisés.

Luc avait une formation militaire et été entrainé au combat. Durant sa maladie, il n’a jamais manifesté la moindre révolte, le moindre retour sur lui, et pourtant ses traitements chimiothérapiques étaient, comme le disait sa cancérologue « ambitieux », c’est à dire très agressifs, chargés d’effets secondaires. Pour avoir été physiquement la plus proche de lui, je peux affirmer que Luc a traversé cela avec la majesté du Christ en gloire, serein, fort, uni intérieurement (j’oserai dire invincible) parce qu’il le disait à tout bout de champ : c ‘était Jésus qui portait sa chambre stérile (le cathéter), c’était Jésus qui absorbait la chimio, qui subissait les nausées, les douleurs…. Aucun dolorisme, aucune victimisation, ni tristesse d’aucune sorte. Évidement, c’était comme je  le disais, la grâce version  XXL , la grâce de la Divine Volonté.

De mon côté, toujours empêtrée avec ma « vieille femme », tandis que je faisais le siège du ciel, que je me tenait sur la brèche en tapant du pied, à grand renfort de neuvaines, de jeunes, d’acte de foi, de messes, de sacrifices etc… Luc se laissait porter, entièrement confiant, déjà à moitié dans le royaume. Nous aurions pu dire qu’il était sur le brancard, et nous autour, avec toute une communauté de priants (prêtres, laïcs, amis, enfants), nous le brancardions. Dans les jours qui ont précédé son ultime départ, il a donné aux enfants plusieurs paroles de vie sur l’abandon, la confiance quoiqu’il arrive, et tout cela avec la Divine Volonté dans laquelle ils allaient chacun devoir se fondre…. Luc disait que dans le Cœur de Jésus, où nous étions tous amené à revenir, il était déjà guéri.

Le jour de la naissance de Luisa, le 23 avril, Luc est parti au ciel, avec son chapelet à la main qu’il ne quittait plus depuis des semaines.

La nuit qui a suivi son départ, un ami prêtre, le Père Raymond JACCARD (bien connu pour son apostolat auprès des lépreux au Cameroun et ailleurs) nous a confié qu’il l’avait vu dans la félicité céleste, avec Marie justement. Rien d’étonnant puisque Jésus dit à Luisa que ceux qui vivent dans la Divine Volonté ne passent pas par le purgatoire. C ‘est logique puisque c’est Jésus lui-même qui les habite. D’autres priants autour de nous ont reçu aussi que Luc était dans la Gloire.

Nous avons tant et tant posé d’actes de foi durant ces derniers mois, devant Jésus-Hostie, lors de la prière en famille ou les enfants chacun à tour de rôle signaient leur papa sur le front avec des l’huile de St Charbel en proclamant « dans le Nom de Jésus, papa est guéri! » que notre Seigneur nous a donné deux guérisons pour le prix d’une : celle du corps et celle de l’âme. A présent, je le sais, Luc est totalement restauré comme avant le péché originel et il chante la gloire de Dieu.

Voilà pour notre témoignage, je peux l’étoffer et le rendre plus vivant encore si vous souhaitez le publier.

La vie de mon mari était un témoignage bouleversant pour tous ceux qui l’ont connu, il fût un martyr de la Divine Volonté (au sens de témoin) et j’ai la conviction que sa mission se poursuit au ciel, qu’il va passer à faire du bien sur la terre.

Fiat!

Valérie. M.

 

Don merveilleux de la Divine Volonté

Comment rendrais-je au Seigneur , tout le bien qu’Il m’a fait? tes Miséricordes sont nombreuses. Merci de m’avoir fait découvrir ce don merveilleux de la Divine Volonté et de tout ce que tu nous révèle pour ces moments d’épreuve, que nous vivons. Tu es vraiment un Dieu proche. Merci de la Paix que tu me donnes, surtout depuis que tu m’a fait découvrir le merveilleux » Pèlerinage de l’âme dans la Divine Volonté ». Quelle merveilles et surtout quelle Paix, tu me fais goûter. Très touché de savoir que tu nous invite , moi, pauvre pécheur, a participé au Fiat de la création, de la rédemption et de la sanctification. « Mais qu’est-ce que l’homme, pour que tu l’aimes tant »; Je t’aime, je te bénis , je  te loue et te rends grâce ,car tu es vraiment le Seigneur de la Vie. Merci, Merci, Merci, Fiat, Fiat, Fiat.

                                                                                          Bob D. (Juin 2020)

"Âme, aide-moi"
Je voudrais juste témoigner que la découverte de la Divine Volonté le 8 septembre 2018, a été pour moi un véritable appel.
Le « Âme, aide-moi « , je l’ai reçu avec une telle puissance que je ne pouvais et ne pourrais plus lui refuser mon « OUI »de chaque jour.
Et alors, j’ai compris pourquoi il y a 25 ans à la Cathédrale de Fort de France , lorsque l’évêque prononça « En Lui avec Lui et par Lui  » Je l’avais reçu avec la même puissance.
Après tout un cheminement personnel  et une recherche spirituelle toujours insatisfaite, j’ai enfin trouvé le sens de ma vie.
Je rentre à la maison. A la Maison du Père. Je ne suis qu’au début du chemin, mais Dans la Divine Volonté et avec l’aide de Ma Maman Céleste, j’avance pas à pas. Et c’est tellement beau de voir tous ces frères et soeurs répondre à cet appel Divin. Ensemble nous avançons tous dans ce chemin d’Amour. Merci Luisa.
Amen Fiat Alleluia

M-T F. (juin2020)

Quelle joie immense!

 ‌J’ai découvert Le Livre du Ciel l’été dernier en cliquant tout d’abord par hasard (?!!!) sur une vidéo du Père Duten. Je venais de quitter depuis peu le New âge et toutes ses dérives  pour revenir à la religion catholique suite à un bouleversant pèlerinage à  Medjugorje  mais mon coeur restait cependant toujours à la recherche d’un plus …..
Et là, dans ces enseignements Tout était là ! simplement là … Plus le temps de se morfondre!! Christ éternellement et partout bien Présent  Quelle Joie immense !!! C’est vraiment immense tout ça !! Au fur et à mesure que l’on apprend à vivre dans cette sublime et Divine Volonté ce sont toutes les tensions qui se relâchent, on ressent comme une expansion du corps, du coeur, de l’âme, et le plus merveilleux c’est que l’on entraîne tout l’univers avec nous dans cette Louange perpétuelle. La vie est devenue une incessante ronde de prières et je vois bien qu’autour de moi, de nous, les coeurs peu à peu s’ouvrent, le monde change malgré les apparences. Les chemins de Dieu sont vraiment incroyables et passionnants !  « Que les yeux voient ,que les oreilles entendent! »
Très vite je me suis inscrite à l’association (AFLP) que je remercie pour leur site et tout ces enseignements du Père Gabriel Marie  riches et profonds mis gracieusement à la disposition de tous…et ne rate pas une occasion de les écouter et, important, d’en parler autour de moi    de prêter des livres à l’occasion. Beaucoup ne connaissent pas encore Luisa Piccarreta, notamment des prêtres. L’un d’entre eux m’a récemment demandé de lui prêter un livre. C’est vraiment une grande joie que de partager tout cela …
Gloire ,Gloire ,Gloire à Dieu!

                                                                                                                                                                                                                  C.C (juillet 2020)

Proposer votre témoignage

témoignages

Autorisation

2 + 10 =

Pin It on Pinterest